Le Togo est devenu plus attractif pour les investisseurs

15/09/2016
Le Togo est devenu plus attractif pour les investisseurs

Sani Yaya

La 12e revue des réformes des finances publiques s’est ouverte jeudi. Les performances enregistrées par le Togo au 1er semestre 2016 sont analysées et commentées par les experts afin, le cas échéant, d’en améliorer les rendements.

Pour les 6 premiers mois de l’année, les dépenses se sont élevées à 349,13 milliards, en hausse de 17,6% par rapport à la même période l’année précédente. Les recettes se chiffrent à 289,45 milliards, + 15,3%, soit 45,7% des prévisions annuelles.

Cette hausse significative s’explique par de plus fortes rentrées fiscales (132,6 milliards pour les impôts ; 135 milliards pour la douane) après la création de l’Office togolais des recettes (OTR).

‘Le Togo avance. Les réformes engagées ont permis de rendre notre pays plus attractif aux yeux des partenaires techniques et financiers et des bailleurs de fonds. Le gouvernement est parvenu à maintenir un cadre macroéconomique stable après avoir réussi à assainir les finances publiques, les recettes se sont accrues et de façon générale les dépenses sont contenues dans les enveloppes prévues’, a déclaré Sani Yaya, le ministre de l’Economie et des Finances.

Mais il ne veut pas encore crier victoire.

‘Nonobstant ces résultats encourageants, beaucoup reste à faire au regard de l’immensité des besoins sociaux. C’est pourquoi, le Président de la République a initié le Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) pour répondre à ces besoins pressants et réduire de façon plus significative l’incidence du seuil de pauvreté. D’autres projets sont également en cours dans le domaine social’, a-t-il ajouté.

Les dépenses publiques seront encore davantage orientées vers les secteurs sociaux prioritaires grâce à la mise en œuvre de réformes courageuses.

L’objectif final des autorités est de parvenir à une croissance à deux chiffres.

M. Yaya a appelé a une amélioration des méthodes de travail tant au niveau de l’administration publique et du secteur privé afin de rendre effectif le principe de gestion axée sur les résultats.

Informations complémentaires

Intervention de Sani Yaya.pdf 52,77 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

Le Togo devance les attentes de la Banque mondiale

Développement

La Banque mondiale préconise le recours aux solutions innovantes pour accélérer l'électrification en Afrique.

Faire éclore les talents

Sport

Le président Faure Gnassingbé était samedi dans les tribunes du stade municipal de Lomé pour la clôture de l’opération ‘graines de stars’.

Indice harmonisé des prix à la consommation : un casse-tête

Cédéao

La Cédéao vient d’achever à Lomé une réunion consacrée à l'état d'avancement des outils du traitement de l'indice harmonisé des prix à la consommation (IHPC) des pays membres.