Le Togo garde l’équilibre

28/11/2014
Le Togo garde l’équilibre

Hausse des dépenses d'investissement

Le conseil des ministres a adopté vendredi l’avant-projet de loi de finances 2015.

‘Elaboré dans un contexte économique et financier mitigé marqué par une activité économique mondiale relativement fragile, il vise à poursuivre les objectifs affichés par le gouvernement dans le document de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE)’, indique le communiqué offficiel. 

Le Togo ambitionne d’atteindre un taux de croissance de 6,2% en 2017.

L’avant projet de budget est équilibré en recettes et en dépenses à 806,193,192,000 Fcfa. Les ressources comme les dépenses, connaissent un accroissement de 11,5% par rapport au budget révisé de l’année 2014.

En complément, les prévisions de recettes et de dépenses au titre des comptes spéciaux du Trésor s’élèvent à 2,5 milliards de FCFA en 2015 contre 2,3 milliards en 2014, soit une hausse de 8,7%.

Le communiqué donne des précisions sur l’affectation des dépenses.

Un accent particulier est accordé à deux postes.

Les dépenses de personnel qui s’élèvent à 162,9 milliards de F CFA, soit une hausse de 13,3% par rapport à l’année 2014 due, entre autres, à la conversion en points d’indice des indemnités forfaitaires des 20.000 FCFA et 30.000 FCFA, au déplafonnement de la grille indiciaire, etc. 

Les dépenses d’investissement qui totalisent 247,6 milliards de FCFA, soit une hausse de 7,2% par rapport à 2014 due majoritairement à l’augmentation des investissements dans le domaine des infrastructures routières financées sur ressources internes.

Le gouvernement s’impose la rigueur dans l’exécution de la loi de finances 

Les ressources provenant de l’extérieur seront, quant à elles, constituées par des dons, des appuis budgétaires et des emprunts.

Selon le communiqué, les mesures nouvelles contenues dans l’avant-projet de budget  permettront de mieux lutter contre la pauvreté, d’améliorer les recette publiques, de relancer l’économie par l’investissement  dans les secteurs porteurs de croissance et enfin d’améliorer les conditions de vie des populations

Le gouvernement, tout en ne perdant pas de vue l’effort continue d’assainissement des finances publiques, maintiendra l’essor de l’économie indispensable pour assurer un meilleur bien être à chaque Togolais. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.

L'évènement digital de la rentrée

Tech & Web

Le Togo a amorcé sa révolution numérique. L’essor de la sphère digitale, synonyme de développement économique et social, est incontournable.