Le Togo obtient un financement record

08/09/2009
Le Togo obtient un financement record

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Othèth Ayassor, a officiellement signé lundi avec la China Exim Bank (CEB) une convention de financement de 165 millions de dollars.

Une cérémonie s'est déroulée à 15h30 (locale) au nouveau siège de la Banque à Pékin. Etaient présents pour la partie togolaise, outre M. Ayassor, le ministre des Travaux publics, Komlan Kadjé, l'ambassadeur du Togo en Chine, Nolana Ta Ama et le directeur-adjoint de la Dette publique au ministère de l'Economie.Côté chinois, le vice-président de la China Exim Bank, Zhu Hongjie, le président de la société « China Road & Bridge Corporation » et des directeurs des différents départements de l'établissement financier.

M. Zhu a salué la « parfaite amitié qui lie la Chine au Togo, une relation historique », a-t-il souligné, indiquant que la CEB allait contribuer à la relance de l'économie togolaise.

Il a également annoncé que la Banque allait désormais offrir des prêts commerciaux « avantageux » aux sociétés togolaises privées et aux investisseurs.

Il a enfin indiqué que le processus d'obtention d'un prêt préférentiel en faveur de Togo Cellulaire (l'opérateur mobile public) était sur les rails et que l'extension du réseau serait assuré par Alcatel Shanghai Bell.

Le financement de 165 millions de dollars (environ 80 milliards de Fcfa) permettra de rénover, en partie, le réseau routier togolais avec quatre ouvrages majeurs à Lomé, Alédjo, Défalé et Tanjouaré (lire l'interview du ministre de l'Economie et des Finances). Les travaux seront assurés par la « China Road & Bridge Corporation » qui réalise déjà les ponts de Togblékopé, lilikopé et Amakpapé.

La convention prévoit aussi d'accorder une aide à Togo Télécom pour moderniser son réseau.

Ce prêt est accordé sur 20 ans avec une période de grâce de 7 ans.

La délégation togolaise poursuit par ailleurs ses entretiens à Beijing.

Lundi, le ministre des Travaux publics a rencontré son homologue chinois et mardi, Adji Othèth Ayassor aura une séance de travail avec le ministre du Commerce, Chen Deming.

UNE QUESTION AU MINISTRE DE L'ECONOMIE ET DES FINANCES

Peut-on avoir des précisions sur la convention qui a été signée ce lundi ?

Adji Othèth Ayassor :

Ce financement concerne la réalisation de quatre ouvrages publics. D'abord, la construction d'un boulevard qui partira du port de Lomé et ceinturera la capitale à l'est en passant par Togo 2000 pour aboutir à la nationale 1 au niveau du golf club de Lomé. Il s'agit d'un axe de contournement et notre objectif final est d'amener ce tronçon jusqu'à la frontière Togo-Ghana à la hauteur de Noepé.

Le second projet consiste à construire une route pour contourner la faille d'Alédjo. C'est actuellement un obstacle naturel majeur pour les poids lourds. Le 3E projet porte sur le contournement de la montagne de Défalé dans le nord du pays. Toujours dans le nord, et c'est le 4e projet, il s'agira de construire sur la nationale 1 une portion bitumée qui ira de Tandjouaré  jusqu'à Cinkassé, à la frontière Togo-Burkina.

La China Exim Bank nous accorde une période de grâce de 7 ans, puis le remboursement s'effectuera ensuite sur 13 ans.

L'entreprise chinoise qui construit actuellement les ponts de Togblékopé, lilikopé et Amakpapé sera chargée des travaux (Société chinoise des ponts et chaussées, NDLR).

Par ailleurs, Togo Telecom va également bénéficier d'une partie de ce financement, ce qui va lui permettre de moderniser ses équipements et de développer, notamment, les services d'Illico (communications téléphoniques via la boucle locale radio (BLR), NDLR).

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.