Le boom de la microfinance

06/02/2014
Le boom de la microfinance

Avec une population représentant 7% du total de celle des pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine, les encours d’épargne et de crédit du Togo, en 2009, étaient de 15% de la totalité de la zone Uemoa. 

La Cellule d’appui et de suivi des institutions mutualistes ou coopératives d’épargne et de crédit (CAS-IMEC) a donné jeudi des chiffres intéressants. De nombre de bénéficiaires est passé de 1995 à juin 2013 de 312.995 à 1.333.934 ; la progression est spectaculaire.

L’encours en dépôts  est passé sur la même période de 5,5 à plus de 125 milliards et l’encours de crédit de 3,8 milliards à 105 milliards 

Il n’empêche que tout n’est pas rose, souligne la CAS-IMEC. Sont pointés du doigt, le manque de professionnalisme de certaines institutions de microfinance (IMF), des problèmes de gouvernance et l’absence de personnels qualifiés.

Les autorités encouragent fortement le développement d’un secteur essentiel pour assurer le développement. Un Fonds de promotion a été qui s’articule autour d’un Fonds de garantie de 400.000 dollars. Ce qui a permis aux IMF de bénéficier de plus d’un milliard de ressources de crédit auprès des banques.

Le gouvernement a lancé fin janvier le Fonds national pour la finance inclusive dont l’objectif est de repousser les frontières de l’exclusion financière. Une véritable croisade contre la pauvreté dont le chef de l’Etat a pris la tête. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.