Le bras financier de la Cédéao lance un emprunt obligataire

19/02/2014
Le bras financier de la Cédéao lance un emprunt obligataire

La Banque d’investissement et de développement de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (BIDC), dont le siège est à Lomé, a lancé mercredi un emprunt obligataire d’une valeur de 40 milliards de Fcfa sur le marché régional dont la souscription s’achèvera le 18 mars.

Cet emprunt est étalé sur 7 ans avec une année de différé à un taux de 6,5%.

Selon les responsables de la BIDC, les fonds levés permettront de financer 8 projets parmi lesquels un complexe hôtelier au Togo (SODEXH).

L’objectif de la BIDC est de contribuer à l’essor économique de l’Afrique de l’ouest à travers le financement de projets publics et privés relevant des domaines du transport, de l’énergie, des télécommunications, de l’industrie, des services, de la réduction de la pauvreté, de l’environnement et des ressources naturelles.

La banque intervient dans la zone Cédéao consituée de 15 pays : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.