Le cadre macroéconomique reste propice aux réformes

23/08/2017
Le cadre macroéconomique reste propice aux réformes

Mongo Aharh-Kpessou, responsable du suivi des politiques de réformes

La revue à mi-parcours des programmes de réformes des finances publiques est en cours. 

Mobilisation et gestion des ressources financières, planification et gestion budgétaire de l’Etat, gestion du patrimoine et sauvegarde des intérêts de l’Etat, sécurisation des deniers publics, tels sont, entre autres, les axes examinés.

Les réformes doivent permettre au pays de disposer d’un cadre juridique normalisé, conforme aux standards internationaux et aux normes communautaires en matière de bonne gouvernance.

A fin juin 2017, l’analyse des déterminants de la politique budgétaire révèle que les recettes publiques (dons et emprunts compris) se situent à 308 milliards de Fcfa, soit un taux de réalisation de 25,2% par rapport à la prévision annuelle de 1222,9 milliards.

Les dépenses se montent à 400,2 milliards sur la même période pour une prévision de 1020,8 milliards, soit 40,1% de taux d’exécution.

La situation économique est marquée par la baisse du prix des matières premières, notamment les produits pétroliers, qui a affecté le Togo en raison des échanges avec les pays producteurs de l’espace Cédéao.

Le Togo bénéficie d’un cadre macroéconomique stable.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.