Le cœur de métier d’Ecobank

27/06/2013
Le cœur de métier d’Ecobank

Le Groupe Ecobank a fête il y a quelques jours à Lomé le 25e anniversaire de sa création. Une vraie success story africaine. La banque est aujourd’hui implantée dans 33 pays et son expansion est constante. Depuis quelques mois, Ecobank est dirigé par Thierry Tanoh (photo), un ancien dirigeant de la Société financière internationale (SFI, Banque mondiale). Il a de grandes ambitions pour le Groupe au moment ou le continent africain connaît une croissance soutenue.

Republicoftogo.com : 25 ans après sa création, quels sont les nouveaux challenges d’Ecobank ?

Thierry Tanoh : Nous devons attacher une grande importance au développement d’une classe moyenne. Cela passe nécessairement par une meilleure répartition des richesses. Il faut donner aux citoyens africains la capacité d’avoir accès au crédit, la possibilité de pouvoir utiliser des institutions comme la nôtre pour épargner afin d’offrir à leurs enfants une meilleure éducation et un avenir prometteur.

C’est un aspect important de notre stratégie en Afrique subsaharienne.

Republicoftogo.com : Le Groupe a son siège au Togo. Quels projets pour ce marché ?

Thierry Tanoh : C’est vrai, le Togo est le berceau d’Ecobank. Le pays où l’établissement a vu le jour il y a un quart de siècle. Compte tenu de ce passé, Ecobank doit devenir N°1 dans le pays. Nous entendons développer la qualité de service et offrir à nos clients des produits adaptés et innovants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.