Le nouveau représentant de la BAD à pied d’œuvre

05/01/2012
Le nouveau représentant de la BAD à pied d’œuvre

En avril dernier, lors des Assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington, la Banque africaine de développement (BAD) avait annoncé l’ouverture d’un bureau de représentation au Togo et la nomination d’un représentant.

Les choses se concrétisent. Si des locaux temporaires ont été trouvés en attendant l’installation définitive, le responsable pour le Togo a bien été nommé il y a quelques semaines. Il s’agit de l’Ivoirien Serge Nguessan.

M. Nguessan a d’ailleurs été reçu mercredi par le président togolais ; une première prise de contact.

La Banque est très impliquée au Togo. En novembre, elle avait accordée un don de 23 millions d’euros (sur la période 2011-2012) pour financer la poursuite des actions destinées à améliorer le climat des affaires et à rationaliser la gestion des finances publiques. Ce soutien s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui aux réformes et à la gouvernance (PARG-2) et 5 millions d’euros pour mener des études de faisabilité concernant le dédoublement de la route Avépozo-Aného et la construction de postes de contrôle juxtaposés Hillacondji/Sanvée Condji.

Fin décembre, l’institution offrait pour plus de 7 milliards de FCFA d’équipements à l’administration togolaise pour lui permettre de moderniser la gestion des finances publiques et de renforcer les capacités de mobilisation des ressources financières internes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.