Le numérique au service de la lutte contre la pauvreté

20/03/2018
Le numérique au service de la lutte contre la pauvreté

Mazamesso Assih

Mazamesso Assih, la secrétaire d'Etat chargée de la Finance inclusive, estime que l’utilisation des nouvelles technologies est un atout pour toucher les populations les plus pauvres.

L’idée est d’utiliser les solutions numériques pour toucher le maximum de bénéficiaires du Fonds national de la finance inclusive (FNFI). Cela suppose d’avoir une population abonnée aux réseaux GSM et donc de nouer une alliance avec les deux opérateurs. Cette aproche implique aussi d’y associer le réseau bancaire partenaire des programmes développés par le Fonds.

C’est donc toute une réflexion qui doit être lancée.

‘Le monde digital va accroître les bénéficiaires du FNFI. Cela apportera une valeur ajoutée significative aux populations et permettre au fonds d'atteindre mission première',  a expliqué Mme Assih

Le Fonds lancé par le gouvernement il y a 4 ans se veut une réponse institutionnelle à l’exclusion financière des couches démunies et des couches vulnérables

Le dispositif bénéficie du soutien de la BOAD, de la BAD, de UNDP/UNCDF et de l’Union européenne.

Le succès du FNFI, malgré ses imperfections, montre qu’il est le rouage essentiel sur la voie du développement.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.