Le petit prince de la banque africaine

15/06/2012
Le petit prince de la banque africaine

Arnold Ekpé (photo), l’emblématique patron du Groupe Ecobank, a assisté vendredi à Lomé à la 24e assemblée générale de la banque dont le siège se trouve au Togo.

Moment émouvant car à 59 ans, il quittera ses fonctions à la fin de l’année, à sa demande. Thierry Tanoh, venu de la SFI (et diplômé d’Harvard) prendra alors le flambeau.

En 12 ans, Ekpé a bâti un Groupe bancaire de dimension internationale.

Et les résultats annuels parlent d’eux-mêmes. Un bilan de 17,2 milliards de dollars à la fin 2011et une croissance de 64% par rapport à l’année précédente. 

Les dépôts ont augmenté de 52% pour atteindre 12,1 milliards de dollars.

Fier des résultats, il y a de quoi,  Arnold Ekpé a déclaré qu’Ecobank était devenu « le chef de file du secteur bancaire en Afrique avec une présence inégalée en termes de pays et de réseau d’agences ».

Auréolé du trophée de la «carrière exemplaire » décerné récemment par le magazine African Banker, M. Ekpé a indiqué que 2011 avait été une année de transformation pour la banque. « Nous avons terminé l’exercice comme un groupe solide, plus diversifié et plus dynamique que jamais », -a-t-il indiqué.

Présent dans 35 pays en Afrique, au Moyen-Orient et en Europe, Ecobank emploie 23.355 collaborateurs et dispose de 1.151 agences et bureaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L’Etat n’a pas les moyens de répondre à toutes les doléances

Social

Le malaise au sein du ministère de la Fonction publique est réel et des problèmes se posent concernant les conditions de travail.

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.