Le projet de loi de finances à l'examen

08/12/2014
Le projet de loi de finances à l'examen

Adji Otèth Ayassor, le ministre de l'Economie et des Finances

Les députés examinent depuis lundi le projet de loi de finances 2015.

Le budget vise à poursuivre les objectifs affichés par le gouvernement dans le document de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE).

Le Togo ambitionne d’atteindre un taux de croissance de 6,2% en 2017.

Le projet est équilibré en recettes et en dépenses à 806,193,192,000 Fcfa. Les ressources comme les dépenses, connaissent un accroissement de 11,5% par rapport au budget révisé de 2014.

En complément, les prévisions de recettes et de dépenses au titre des comptes spéciaux du Trésor s’élèvent à 2,5 milliards de FCFA en 2015 contre 2,3 milliards en 2014, soit une hausse de 8,7%.

Concernant l’affectation des dépenses, elles sont ventilées de la manière suivante.

Les dépenses de personnel s’élèvent à 162,9 milliards de F cfa, soit une hausse de 13,3% par rapport à l’année 2014 due, entre autres, à la conversion en points d’indice des indemnités forfaitaires des 20.000 et 30.000 Fcfa, au déplafonnement de la grille indiciaire, etc. 

Les dépenses d’investissement totalisent 247,6 milliards de FCFA, soit une hausse de 7,2% par rapport à 2014 en raison de l’augmentation des investissements dans le domaine des infrastructures routières financées sur ressources internes.

Les ressources provenant de l’extérieur seront, quant à elles, constituées par des dons, des appuis budgétaires et des emprunts.

Les mesures nouvelles contenues dans le projet de budget  permettront de mieux lutter contre la pauvreté, d’améliorer les recettes publiques, de relancer l’économie par l’investissement  dans les secteurs porteurs de croissance et enfin d’améliorer les conditions de vie des populations

Le gouvernement, tout en ne perdant pas de vue l’effort d’assainissement des finances publiques, s’est engagé à maintenir l’essor de l’économie.

Les députés pourront amender le texte, le cas échéant.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.