Le secteur bancaire est en bonne santé

23/09/2015
Le secteur bancaire est en bonne santé

Taux d'intérêts en légère baisse

Le Togo est le 2e pays de l’UEMOA en terme de bancarisation avec un taux confondu ou élargi de 64%, a indiqué mercredi la représentation locale de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest.

La croissance des établissements financiers, l’apparition de nouveaux acteurs et le développement du réseau d’agences en région et la baisse des frais bancaires expliquent ces résultats.

L’activité bancaire, mesurée par le total bilan, a progressé à la fin juin 2015 de 10,2% sur un an, pour s’établir à 1.746,8 milliards de Fcfa, en liaison au développement du réseau bancaire. Les ressources ont augmenté sur la même période de 7,1%.

Selon les chiffres communiqués par la BCEAO, l’encours des crédits bancaires s’est établi à 1.015,2 milliards au 30 juin 2015, contre 908 milliards un an plus tôt, soit une progression de 11,8% sur un an.

La rentabilité du secteur s’est accrue de 17,6% sous l’effet de la hausse du produit net bancaire, dont 73% proviennent essentiellement de la marge d’intérêts dégagée sur les opérations avec la clientèle.

Le taux d’intérêt des crédits bancaires octroyés aux entreprises du secteur productif a sensiblement baissé pour ressortir en moyenne à 8,4% à fin juin 2015 contre 8,7% un an plus tôt.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.