Les Indiens arrivent

23/11/2011
 Les Indiens arrivent

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, accompagné de son collègue des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, a signé mercredi matin à New Delhi un accord avec l’Exim Bank of India pour l’obtention d’une ligne de crédit de 15 millions de dollars destinée à financer un projet d’électrification rurale.

L’Exim Bank est un organisme public auquel est associé le secteur privé qui siège au conseil d’administration.

MM. Ayassor et Dammipi, soulignent que c'est la poursuite d'une coopération active entre le Togo et la Banque qui devrait s'amplifier avec d’autres projets dans le secteur agricole (signature d’une convention avant la fin de cette année), de l’éducation et de la santé, ainsi qu’un possible financement en faveur de la CEB (Compagnie électrique du Bénin, dont le Togo et le Bénin sont actionnaires).

Après la cérémonie de signature, les deux officiels ont eu un tête avec le président de l’Exim Bank, T.C.A. Ranganathan.

Ils se sont aussi entretenus avec le futur ambassadeur de l’Inde au Togo qui prendra ses fonctions au mois de décembre.

MM. Ayassor et Dammipi rencontrent le nouvel ambassadeur indien au Togo

Adji Otéth Ayassor et Dammipi Noupokou ont également participé mardi et mercredi à une conférence organisée par la Confédération des industries indiennes (CII) et par le ministère des Affaires étrangères, sur les financements innovants pour stimuler les échanges économiques entre l’Inde et l’Afrique. L'occasion de rencontres avec des hommes d'affaires qui ont manifesté un fort intérêt pour les phosphates togolais.

L’Exim Bank prévoit d’accord 5 milliards de dollars de prêts à l’Afrique dans les trois prochaines années.

La coopération entre le Togo et l’Inde est encore embryonnaire, mais New Delhi affiche de grandes ambitions en Afrique ; un continent qu’elle connaît bien avec une présence très ancienne en Afrique de l’Est et en Afrique du Sud.

A la différence de la Chine, l’expansion indienne est assurée par les entreprises privées; l’Etat consent, certes, des financements aux Etats via l’Exim Bank, mais l’essentiel repose sur des entrepreneurs indépendants, au demeurant particulièrement dynamiques.

La Chambre de commerce et d'industrie du Togo (CCIT) et la Confédération des industries indiennes (CII) ont signé en avril dernier un accord de coopération à la faveur de la visite à Delhi du Premier ministre Gilbert Houngbo.

Photo du haut : Poignée de mains entre Adji Otéth Ayassor et T.C.A Ranganathan, le président de l’Exim Bank of India, après l'accord de financement

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.