Les PPP, nouvelle forme de gouvernance

05/09/2015
Les PPP, nouvelle forme de gouvernance

Christian Adovelande

Désireux d’instaurer une nouvelle forme de gouvernance axée sur les partenariats public-privé et sur les reformes structurantes destinées à l’amélioration du financement de l’économie, la conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA a demandé la création au sein de la BOAD d’une cellule chargée de la promotion des PPP dans l’Union.

Les PPP concernent un large éventail de projets d’infrastructures économiques et sociales essentiellement dans les domaines de construction de routes, de ponts et tunnels, de réseau ferroviaires, ports et aéroports, adduction d’eau, énergie, hôpitaux, écoles, bâtiments publics etc. Ils présentent un intérêt certain aussi bien pour les pouvoirs publics que pour le secteur privé.

Pour les pouvoirs publics, les financements privés contribuent indéniablement à accroître l’investissement en infrastructures sans constituer une charge supplémentaire immédiate pour la dette publique. Pour le secteur privé, les PPP représentent de véritables opportunités favorisant la pénétration de domaines et secteurs dans lesquels il était exclu par le passé.

L’Unité de Développement des projets en Partenariat Public Privé de la BOAD (URDPPP) a été mise en place en janvier 2014.

Son comité consultatif tient samedi sa 2e réunion de l’année à Lomé. Une réunion présidée par Christian Adovelande, le patron de l’institution.

‘Notre objectif est de travailler en complémentarité avec les autres acteurs et de procéder au développement et à la mise en œuvre des projets PPP dans notre Espace, a-t-il déclaré.

Manque de ressources

Pour la BOAD, le recours au PPP est indispensable compte-tenu du manque des ressources pour le financement des projets de développement et d’infrastructures dans les Etats membres.

De manière pratique, l’Unité PPP a contribué à la préparation ainsi qu’à la tenue de la Conférence internationale des investisseurs tenue à Dubaï en septembre 2014, sur le thème « investir dans l’UEMOA ». L’initiative régionale de la conférence a permis à l’Union de s’ouvrir davantage au reste du monde et de faire connaître à un réseau d’investisseurs privés internationaux, des Emirats Arabes Unis et de pays émergents, les opportunités d’investissement existantes au sein de l’UEMOA. 

La Conférence a abouti à la signature de protocoles d’accord avec des investisseurs, pour la réalisation de 17 projets régionaux au sein de l’Espace.

Afin d’accélérer la mise en place de l’Unité, une convention d’assistance technique a été signée avec l’ADETEF (l’Agence de coopération Française) dans le cadre de l’initiative France-Banque mondiale pour la promotion des PPP dans la zone franc. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.