Les Togolais invités à ne plus ‘boudé’ les stations services

10/03/2015
Les Togolais invités à ne plus ‘boudé’ les stations services

L'Etat première victime du trafic

L’ampleur de la contrebande d’essence est telle que l’Etat a enregistré une perte de recettes de l’ordre de 67% en 2014. Les distributeurs ont vu leurs ventes plonger sur la même période.

En dépit des mises en garde du gouvernement aux consommateurs et de la saisie régulière d’importantes quantités d’essence chez les trafiquants, le phénomène continue à se développer.

L’Office togolais des recettes (qui regroupe douane et impôts) met la touche finale à une riposte qui sera de grande envergure.

‘Les opérations de contrôle aux postes frontières vont être renforcées. Le trafiquant interpellé devra répondre devant la justice. Il risque une peine d’emprisonnement et une très forte amende et tout ce qui a servi à transporter l’objet du délit sera saisi. Les consommateurs risquent aussi des sanctions’, indique-t-on à l’OTR.

Moins chère qu’en station service, l’essence de contrebande n’offre aucune garantie de qualité à l’automobiliste. Le ‘boudé’, terme utilisé au Togo pour désigner ce carburant illégal, est souvent le fruit de mélanges hasardeux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.

L'AIBA veut populariser la boxe au Togo

Sport

L’International boxing association (AIBA) a lancé vendredi l’année de la boxe en Afrique destinée à promouvoir cette discipline sur le continent.

Une justice en mouvement

Justice

Une étude réalisée par Afrobaromètre révèle que dans la plupart des pays africains, des obstacles majeurs entravent encore l'accès des citoyens à la justice.