Les ambitions de la BOAD pour transformer l’Afrique de l’Ouest

16/12/2014
Les ambitions de la BOAD pour transformer l’Afrique de l’Ouest

Christian Adovelande, le président de la BOAD

Sur la période 2015-2018, la Banque ouest-africaine de développement ( BOAD) envisage d’accorder des prêts à long ou moyen terme de plus de 1100 milliards de Fcfa. Ce chiffre n’inclut pas le Fonds de développement de l’énergie (FDE) mis en place par l’UEMOA et géré par la BOAD. L’annonce a été faite lundi à Cotonou lors du conseil d’administration de l’institution.

La mobilisation de ressources sera une des priorités, afin de permettre à la Banque de mieux accompagner les Etats dans leurs programmes de développement. La BOAD devra ainsi mobiliser, à l’horizon 2018, des ressources d’emprunts et des ressources propres d’un montant d’au moins 1 500 milliards. Dans ce cadre, elle prévoit de procéder à des appels au marché régional des capitaux, pour environ 725 milliards sur les quatre années à venir, de même qu’à un emprunt de 250 milliards sur le marché financier international.

La BOAD, dont le siège est à Lomé, veut devenir une banque de développement forte, pour l’intégration et la transformation économiques en Afrique de l’Ouest. 

La stratégie repose sur des orientations majeures : l’accélération de l’intégration régionale par un financement soutenu des infrastructures, le soutien à une croissance inclusive qui passe par la sécurité alimentaire et le développement durable, l’accompagnement du secteur public et privé des pays membres, le renforcement du processus de mobilisation de ressources.

L'institution a comme actionnaires le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, la BCEAO, la France, la KfW (Allemagne), la BAD, la Belgique, l'Eximbank (Inde), la Banque populaire de Chine et le Maroc.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Le pape du riz hybride va accueillir de nouveaux stagiaires

Coopération

L’université agronomique de Changsha (Chine) va proposer un nouveau cycle de formation aux agriculteurs togolais.