Les bons comptes font les bons amis

24/09/2009
Les bons comptes font les bons amis

Le ministre de l'Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, a officiellement installé jeudi les membres de la Cour de comptes. Ils sont 27 chargés de certifier la régularité et la sincérité des comptes publics et de veiller à la bonne gestion des fonds d'Etat. La Cour est dotée d'un budget autonome et jouit d'une indépendance totale dans l'exécution de sa mission.

« Le champ de compétence de la Cour des comptes ne se limite pas aux fonctions régaliennes des administrations centrales, mais englobe les collectivités territoriales, les entreprises publiques, les organismes de protection sociale, et tout ceux qui bénéficient d'une subvention de l'Etat en faisant appel à la générosité publique », a rappelé le ministre.Cette institution –première du genre au Togo- doit garantir une gestion saine des finances publiques

Cette création s'inscrit dans la volonté du gouvernement de restaurer la transparence et les bonnes pratiques en matière de gestion des finances publiques» a encore indiqué M. Ayassor.

Voici le discours prononcé par le ministre de l'Economie et des Finances

C'est un grand honneur et un plaisir pour moi de procéder, ce matin, à l'installation de la première Cour des comptes de l'histoire du Togo.

Je voudrais à l'occasion de cet évènement historique vous transmettre les félicitations du Président de la République, du Premier Ministre et du Gouvernement pour votre nomination à cette prestigieuse institution de la République dont la gestation a été longue mais qui était attendue avec beaucoup d'impatience par les Togolais.

Il ne pouvait en être autrement, car il y a onze ans que la Cour des comptes a été créée par la loi n° 98-014 du 10 juillet 1998. La voici aujourd'hui pleinement déployée puisque la majorité de ses membres a été nommé ; que les juges nommés ont prêté serment et que la Cour dispose désormais d'un toit.

Je vous souhaite donc en attendant la construction de son siège qui débutera avant la fin de cette année, vous souhaiter la bienvenue dans cet immeuble qui servira provisoirement de siège à votre institution.

A partir d'aujourd'hui, vous allez vous mettre au travail. Votre première tâche sera de compléter le cadre juridique régissant la Cour et d'élire ses dirigeants. Il s'agira ensuite d'accomplir, avec le maximum d'efficacité et de responsabilité, les trois missions qui vous sont confiées par l'Etat : la certification de la régularité et de la sincérité des comptes publics ; la mise en jeu de la responsabilité des gestionnaires et la mesure de l'efficacité des politiques publiques.

Si le Président de la République et le Gouvernement ont tenu à rendre opérationnelle la Cour des comptes, c'est parce qu'ils sont pleinement conscients de la nécessité de juger  les comptes publics et d'élaborer un rapport annuel sur les dysfonctionnements des administrations et les moyens d'y remédier.

Après la mise en place de l'Inspection Générale des Finances, la réforme de la Direction Générale du trésor et de la comptabilité publique et la mise en place d'un système intégré de gestion des finances publiques, la manifestation de ce matin est l'un des signes concrets des progrès indéniables que le Togo a réalisés en matière d'assainissement de ses finances publiques. Je rappelle à cet égard que le champ de compétence de la Cour des comptes ne se limite pas aux fonctions régaliennes des administrations centrales, mais englobe les collectivités territoriales, les entreprises publiques, les organismes de protection sociale, et tout ceux qui bénéficient d'une subvention de l'Etat en faisant appel à la générosité publique. J'espère que vous mesurez avec justesse la portée et l'ampleur de votre mission, celle de garantir une gestion saine de nos finances publiques.

Je voudrais enfin vous exhorter à accompagner le Gouvernement dans les initiatives qu'il prend en vue de restaurer la transparence et les bonnes pratiques en matière de gestion des finances publiques.  Aujourd'hui, vos efforts doivent s'orienter beaucoup plus vers la recherche de la fiabilité des données budgétaires nécessaires à la surveillance de notre politique budgétaire et à l'affermissement de la confiance entre nous et le peuple togolais et ensuite entre nous et nos principaux partenaires techniques et financiers.

La relance de notre économie et l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE qui me paraissent aujourd'hui évidentes grâce aux efforts louables que nous avons déployés en matière de réformes sont à ce prix. Votre expérience, votre intégrité, votre capacité de travail et votre dévouement constituent, en ce sens, des atouts pour la Cour des comptes.

Mesdames, Messieurs les Magistrats,

En vous souhaitant plein succès dans cette noble mission dont vous êtes investis, je déclare officiellement installée la Cour des comptes du Togo au nom du Président de la République.

Je  vous remercie.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.