Les entreprises togolaises rêvent de faire partie du Blue chip

02/09/2015
Les entreprises togolaises rêvent de faire partie du Blue chip

Gaëlle Ahoomey-Zunu

Pour certaines entreprises togolaises, une introduction en bourse peut être le moyen d’assurer leur développement à long terme. Mais cette option n’est réservée qu’aux PMI/PME ayant d’ores et déjà démontré leur réussite et disposant d’un réel potentiel d’expansion.

Message délivré mercredi aux milieux d’affaires par les responsables l’Agence nationale de promotion et de garantie de financement des petites et moyennes entreprises (ANPGF) et par ceux de l’Antenne nationale de Bourse du Togo (ANB Togo).

Le Togo, comme sept autres pays de l’Espace UEMOA, est membre de la BRVM, la Bourse régionale des valeurs mobilières dont le siège est à Abidjan.

‘L’accès à la BRVM ouvre de réelles perspectives pour nos entreprises. C’est une piste vers laquelle elle doivent s'orienter si elles en ont la capacité’, explique Gaëlle Ahoomey-Zunu, le président du Comité de direction de l’ANPGF.

Une seule société togolaise est cotée à la BRVM, il s’agit d’Ecobank qui a son siège à Lomé mais dont l’activité est principalement en Afrique.

Les autres entreprises listées appartiennent à la fine fleur de l’industrie et du commerce ouest-africain, ce que l'on appelle le Blue chip.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.