Les envois de la Diaspora; une manne à faire fructifier

10/05/2012
Les envois de la Diaspora; une manne à faire fructifier

Les transferts de fonds des Togolais de l’étranger vers leur pays sont importants, environ 300 millions de dollars en 2011, provenant de la diaspora installée en Afrique, en Europe et en Amérique de Nord. Il s’agit, la plupart du temps, d’envois en numéraire via des sociétés spécialisées comme Western Union ou Money Gram ; plus rarement par virement bancaire.

A la demande du gouvernement, la Banque africaine de développement a financé une étude sur ces transferts dont les résultats ont été remis jeudi aux autorités.

Que veulent-elles en faire ?

Le gouvernement entend par ce moyen mobiliser la diaspora pour soutenir le développement économique et social au Togo en capitalisant sur des secteurs porteurs de croissance.

En d’autres termes, la volonté est d’optimiser la contribution des Togolais de l’extérieur sur des projets d’investissement.

«Ces données permettront de rédiger un document de synthèse assorti d’un plan d’action de manière à répondre à la problématique des relations entre la Diaspora et le Togo sur le plan économique et des investissements potentiels », a indiqué Antoine Gbekobou,  le coordinateur du programme Diaspora.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.