Les fonds souverains ont encore du potentiel

20/04/2016
Les fonds souverains ont encore du potentiel

L'argent est encore disponible

Les responsables de la BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières) étaient à Dubaï le 18 avril pour exposer aux investisseurs émiratis le potentiel de la place boursière commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), dont le Togo.

Dans un contexte de baisse durable des prix du pétrole, les pays du Golfe ont-ils encore les moyens d’investir en bourse ? 

Pour le Togolais Edoh Kossi Amenounvé, le directeur général de la BRVM, la réponse est oui. Il le confie au site de Jeune Afrique : ‘Les fonds émiratis ont encore beaucoup d’argent ! La chute du cours du pétrole a certes impacté leurs recettes actuelles mais leurs réserves en termes de fonds souverain à investir sont encore là. Nous voulons leur dire : les marchés africains sont les plus porteurs aujourd’hui, utilisez-les pour augmenter la rentabilité des fonds dont vous disposez’.

La BRVM a réalisé de très belles performances en 2015, largement supérieures aux autres bourses africaines, américaines et européennes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.