Les fonds souverains ont encore du potentiel

20/04/2016
Les fonds souverains ont encore du potentiel

L'argent est encore disponible

Les responsables de la BRVM (Bourse régionale des valeurs mobilières) étaient à Dubaï le 18 avril pour exposer aux investisseurs émiratis le potentiel de la place boursière commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa), dont le Togo.

Dans un contexte de baisse durable des prix du pétrole, les pays du Golfe ont-ils encore les moyens d’investir en bourse ? 

Pour le Togolais Edoh Kossi Amenounvé, le directeur général de la BRVM, la réponse est oui. Il le confie au site de Jeune Afrique : ‘Les fonds émiratis ont encore beaucoup d’argent ! La chute du cours du pétrole a certes impacté leurs recettes actuelles mais leurs réserves en termes de fonds souverain à investir sont encore là. Nous voulons leur dire : les marchés africains sont les plus porteurs aujourd’hui, utilisez-les pour augmenter la rentabilité des fonds dont vous disposez’.

La BRVM a réalisé de très belles performances en 2015, largement supérieures aux autres bourses africaines, américaines et européennes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.