Les fruits de la privatisation

20/01/2014
Les fruits de la privatisation

Les privatisations vont rapporter 24,2 milliards de Fcfa grâce à la vente à Oragroup des parts que possédait l’Etat dans la Banque Togolaise de Développement (9 milliards) et de celle de 55% du capital de BIA Togo au Marocain Attijariwafa Bank (15,2 milliards).

Deux autres établissements sont à la recherche d’acquéreurs, la BTCI et l’UTB, indique-t-on à la commission de privatisation.

Suivant les recommandations du FMI, le Togo s’est lancé dans un programme de privatisation partielle ou totale des banques publiques. 

Le gouvernement entend également céder au privé plusieurs hôtels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.