Les fruits de la privatisation

20/01/2014
Les fruits de la privatisation

Les privatisations vont rapporter 24,2 milliards de Fcfa grâce à la vente à Oragroup des parts que possédait l’Etat dans la Banque Togolaise de Développement (9 milliards) et de celle de 55% du capital de BIA Togo au Marocain Attijariwafa Bank (15,2 milliards).

Deux autres établissements sont à la recherche d’acquéreurs, la BTCI et l’UTB, indique-t-on à la commission de privatisation.

Suivant les recommandations du FMI, le Togo s’est lancé dans un programme de privatisation partielle ou totale des banques publiques. 

Le gouvernement entend également céder au privé plusieurs hôtels.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.