Les journalistes togolais en séance de blanchiment

22/11/2011
Les journalistes togolais en séance de blanchiment

Des journalistes et des membres de la société civile suivent depuis lundi une formation sur le blanchiment et le financement du terrorisme, rapporte mardi l’Agence Xinhua (Chine Nouvelle). 

Une session organisée par la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), avec l'appui de l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Il s’agit de palier au manque d’information de la presse sur ces sujets hautement sensibles. 

Lors de la 16e réunion du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), qui s’est tenue au Togo mi-novembre, le constat a été sévère : en dépit des contrôles de plus en plus stricts, le blanchiment continue à  prendre de l’ampleur et fait planer une menace sur la stabilité du système financier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.