Les journaux s’acharnent à raconter n’importe quoi

17/03/2018
Les journaux s’acharnent à raconter n’importe quoi

Aucun critère politique dans la stratégie de la Banque islamique

Journaux et sites internet rapportent que les responsables togolais ont été obligés de ‘supplier’ la Banque islamique de développement (BID) de reprendre ses financements.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, était à Djeddah en début de semaine pour signer une convention de 20 millions de dollars.

La BID – majoritairement contrôlée par l’Arabie Saoudite - avait récemment annulé trois projets. Bandar Mohamed Hamza Hajjar, le président de l’institution, a tenu à préciser que cette mesure ne concernait pas que le Togo mais tous les pays dont le taux de consommation est ressorti faible sur les crédits accordés.

Mais les médias togolais continuent d’expliquer que cette suspension est la conséquence du rejet par le Togo de la résolution de l’ONU condamnant la décision des Etats-Unis de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël.

C’est évidemment une fausse information des journaux togolais et une absence de connaissance des réalités géopolitiques. 

Si l’Arabie Saoudite et Israël n’entretiennent pas officiellement de relations diplomatiques, les consultations sont régulières et de plus en plus étroites.

Signe de ce rapprochement, les autorités de Riyad ont autorisé vendredi la compagnie Air India à survoler son espace aérien pour ses liaisons entre New Delhi et Tel Aviv.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.