Les nouvelles pistes de l’UEMOA et de la BOAD

03/09/2015
Les nouvelles pistes de l’UEMOA et de la BOAD

Les prêts ne sont pas la panacée

La Banque africaine de développement, l’UEMOA et la BOAD encouragent les pays africains à investir dans les infrastructures afin de doper la croissance et créer des  emplois.

Les membres de l’Union peuvent compter sur le soutien de ces institutions - près de 548 milliards de prêts de la BOAD accordé dans ce secteur – mais leurs ressources ne sont pas inépuisables.

Les Etats doivent donc se tourner vers le privé afin de poursuivre leur programme de développement.

Mais comment faire ? C’est justement l’objet d’une réunion qui s’est ouverte jeudi à Lomé à l’initiative de l’UEMOA et de la BOAD.

Pour Bassary Touré, le vice-président de la BOAD, la solution passe par le développement du partenariat public-privé (PPP) pour la construction de routes, l’électrification, la santé ou l’agriculture. 

A travers des concessions accordées à des investisseurs privés, les Etats pourront disposer d’équipements modernes sans avoir à s’endetter ou à puiser dans les réserves du budget national.

Mais ce partenariat ne peut fonctionner qu’à condition que les pays achent se vendre et mettent en avant leurs atouts, prévient Guy Amedee Adjohoun, le Commissaire au développement de l’UEMOA.

La rencontre de Lomé vise à élaborer un projet de directive qui sera soumis au conseil des ministres de l’UEMOA.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de D1.

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.