Les petits princes togolais de la finance

10/10/2011
Les petits princes togolais de la finance

Le magazine Jeune Afrique publie comme chaque année son palmarès des banques et des compagnies d’assurance africaines. Le Togo y tient une place de choix.

 Ainsi Ecobank, sont le siège est à Lomé, occupe désormais la 5e place des banques d’Afrique de l’Ouest, juste derrière les poids lours du Nigéria comme Zenith Bank et First Bank of Nigeria.

La revue salue la stratégie d’Arnold Ekpe, le directeur général, dont l’objectif est désormais de se concentrer sur la rentabilité plutôt que sur l’expansion géographique. L’établissement est le N°1 en Afrique en terme de pays d’implantation. Rappelons que M. Ekpe est également membre du Togo Presidential Investment Advisory Council (TPIAC), le conseil des investisseurs lancé en mars 2010 par le président Faure Gnassingbé.

Jeune Afrique salue également le parcours de deux financiers togolais. Tout d’abord Bené Boévi Lawson, patron de la branche assurances de NSIA (bancassurance)et Jean-Marc Savi de Tové (photo), passé récemment de la Commonwealth Development Corporation (CDC) à Cauris, la société de capital investissement ouest africaine. M. de Tové est l’un des rares francophones d’expérience dans le private equity », souligne Jeune Afrique.

Jeune Afrique Spécial Finances, hors-série N°28

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.