Les recommandations de la SFI

06/10/2011
Les recommandations de la SFI

Jingdong Hua, le vice-président de la Société Financière Internationale (SFI), s’est entretenu jeudi avec le Premier ministre, Gilbert Houngbo, et avec plusieurs membres du gouvernement, dont les ministres de l’Environnement, de l’Economie et de la Planification.

La délégation de la SFI a également rencontré les bailleurs de fonds avant de visiter au port de Lomé les installations de Lomé Container Terminal (LCT). Elle a accordé à ce consortium un prêt de 75 millions d’euros pour la construction d’une darse. 

Le vice-président s’est également rendu chez Transam, un producteur de savon qui bénéficie aussi d’un appui de la SFI de près de 2 millions de dollars.

La  Société Financière Internationale encourage le secteur privé a investir au Togo dans les infrastructures, l’agri-business, les industries de transformation et de commercialisation au niveau national. Autre volet essentiel permettant de consolider le développement, une plus grande ouverture des banques en direction des PME. Qui dit ouverture, dit davantage de crédits. Un partenariat existe d’ailleurs déjà avec Ecobank.

M. Hua a indiqué que son institution était disposée à accompagner les entreprises sur l’ensemble 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.