Marshall Mills : « Le Togo repart sur des bases saines »

13/05/2011
 Marshall Mills : « Le Togo repart sur des bases saines »

Marshall Mills, le chef de mission du Fonds monétaire International (FMI) pour le Togo a achevé vendredi son 6e et dernier déplacement dans le pays. Il s’est réjoui des progrès accomplis dans la mise en œuvre des réformes économiques.
« Effectivement, la croissance économique s’accélère; le Togo a pu retrouver sa solvabilité ce qui lui permet de repartir sur des bases saines», a déclaré Mills. 

Le taux de croissance a été de 3,7% en 2010 contre 3,2% l’année précédente. Objectif, parvenir à 7% d’ici deux ans. Le représentant du Fonds a souligné que " le déficit budgétaire se situe à 1,6% du PIB, bien en dessous du niveau de 2009, reflétant un très bon recouvrement des recettes et une bonne tenue des dépenses".

« Les conclusions de cette 6e et dernière revue seront envoyés au Conseil d’administration du FMI qui devrait se réunir en juillet prochain. Le Togo aura achevé avec succès le programme appuyé par le Fonds. Les objectifs du programme ont été globalement atteints et les autorités comptent pérenniser les acquis. Nous sommes prêts, naturellement, à poursuivre la coopération avec les autorités togolaises afin de les accompagner dans cette voie », a ajouté M. Mills.

Republicoftogo.com : Vous arrivez au terme de votre séjour au Togo. Quel bilan ?
 Marshall Mills : La politique budgétaire 2010 a été exemplaire ; les recettes sont en forte augmentation. Ces progrès ont permis au gouvernement d’accélérer les investissements publics tout en restant attentif aux exigences de la de la dette publique. Ces investissements devraient permettre au Togo de booster son taux de croissance. On peut donc espérer une amélioration du niveau de vie de la population.

Republicoftogo.com : Que recommandez-vous aux autorités pour parvenir à un taux idéal de 7% ?
 Marshall Mills : Tout simplement la poursuite de la politique actuelle pour maintenir la bonne santé des finances publiques et pour mettre en œuvre les programmes de réformes structurelles dans les secteurs clés pour la réforme de l’économie, à savoir, les banques, les phosphates, les télécommunications et l’énergie.

Republicoftogo.com : Le Togo peut-il encore compter sur phosphates ?
Marshall Mills : La crise sociopolitique a eu des effets dévastateurs sur cette activité, mais je suis optimiste sur une augmentation progressive de la production et donc d’une hausse des recettes. Le pays en a besoin.

Republicoftogo.com : De manière générale, êtes-vous optimiste pour le Togo ?
Marshall Mills : Avec la poursuite de la rigueur budgétaire et des réformes structurelles, on peut s’attendre à une amélioration progressive ; elle dépendra, bien sûr, des efforts menés par les autorités elles-mêmes.

Republicoftogo.com : Vous achevez votre mission à Lomé et vous ne vous occuperez plus, à l’avenir, du dossier Togo
Marshall Mills : Effectivement, car je suis nommé à un nouveau poste à Washington où je vais travailler, au sein du FMI, sur les questions commerciales et de l’endettement public au niveau mondial.

Informations complémentaires

Compte rendu de la Mission du FMI.pdf 52,50 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.