Microcrédit : les bénéficiaires ont une parole

06/02/2015
Microcrédit : les bénéficiaires ont une parole

Un 2e produit sera commercialisé dans les prochaines semaines

Une mincrofinance judicieuse est un gage de succès. En lançant il y a quelques mois son premier produit financier,  le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) ne s’attendait pas à de tels résultats.

L’APSEF (Accès des pauvres aux services financiers) a déjà profité à plus de 300.000 personnes. La grande majorité des crédits accordés ont été remboursés sans défaut, se félicite Prosper Houenou, le directeur du FNFI.

C’est, selon lui, une preuve de maturité des bénéficiaires. ‘Les populations ont bien assimilé l’un des principes de la finance inclusive à savoir qu’un microcrédit se rembourse à temps afin de créer un historique qui leur permettra d’obtenir d’autres financements’.

Prosper Houenou

L’APSEF est un produit financier destiné à soutenir et encourager les activités génératrices de revenus (petit commerce, agriculture, artisanat etc.) des populations vulnérables.

Le montant accordé est de 30.000 fcfa maximum remboursable sur une période de 6 mois.

Le Fonds s’apprête à lancer un 2e produit destiné cette fois aux jeunes et aux agriculteurs. Le microcrédit ira de 100 000 à 300 000 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.