Microcrédit : les bénéficiaires ont une parole

06/02/2015
Microcrédit : les bénéficiaires ont une parole

Un 2e produit sera commercialisé dans les prochaines semaines

Une mincrofinance judicieuse est un gage de succès. En lançant il y a quelques mois son premier produit financier,  le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) ne s’attendait pas à de tels résultats.

L’APSEF (Accès des pauvres aux services financiers) a déjà profité à plus de 300.000 personnes. La grande majorité des crédits accordés ont été remboursés sans défaut, se félicite Prosper Houenou, le directeur du FNFI.

C’est, selon lui, une preuve de maturité des bénéficiaires. ‘Les populations ont bien assimilé l’un des principes de la finance inclusive à savoir qu’un microcrédit se rembourse à temps afin de créer un historique qui leur permettra d’obtenir d’autres financements’.

Prosper Houenou

L’APSEF est un produit financier destiné à soutenir et encourager les activités génératrices de revenus (petit commerce, agriculture, artisanat etc.) des populations vulnérables.

Le montant accordé est de 30.000 fcfa maximum remboursable sur une période de 6 mois.

Le Fonds s’apprête à lancer un 2e produit destiné cette fois aux jeunes et aux agriculteurs. Le microcrédit ira de 100 000 à 300 000 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.