Microfinance : +20% de bénéficiaires en un an

25/03/2016
Microfinance : +20% de bénéficiaires en un an

Un accès de plus en plus large aux financements

Près de 1,7 million de Togolais, sur une population d’environ 7 millions, ont accès aux services financiers de base grâce au maillage du territoire par les structures de financement décentralisé (SFD).

Une information donnée par la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) à l’issue d’un entretien avec les responsables des SFD qui totalise 2 milliards de dépôts.

Les dépôts sont en hausse, ils représentent 11% du total des dépôts bancaires, a indiqué Kossi Ténou, le directeur national BCEAO.

Le secteur de la microfinance comprend 87 institutions dont 7 réseaux constitués de 103 structures de base. 

Le nombre de SFD disposant d’un encours d’épargne et/ou de crédit supérieur ou égal à 300 millions de FCFA est de 35.

Les indicateurs d’intermédiation financière des SFD montrent une hausse de l’encours de crédit et du nombre de bénéficiaires qui a enregistré une augmentation de 4,1% au dernier trimestre.

En glissement annuel, cette augmentation est de 20%.

La microfinance a pour objectif de fournir des services financiers aux personnes à faible revenu. Elle s'inscrit dans une démarche envisageant un monde où les ménages à faible revenu disposeraient d'un accès permanent à des services financiers abordables et de qualité pour financer des activités génératrices de revenus, accumuler des actifs, stabiliser leurs dépenses de consommation et se prémunir contre les risques. 

A l'origine, le terme était étroitement lié au microcrédit (de très petits prêts accordés à des emprunteurs non salariés ayant des garanties limitées ou inexistantes), mais il a depuis évolué pour couvrir toute une gamme de produits financiers (épargne, assurance, paiements, transferts d'argent, etc.).

Au cours des dernières décennies, les institutions de microfinance et les autres prestataires de services financiers se sont efforcés d'élaborer des produits et des modes de prestation susceptibles de répondre aux besoins très divers des populations à faible revenu.

Par exemple, contrairement aux autres formes de prêt, la microfinance a recours à des mécanismes tels que les prêts de groupe et les garanties collectives, des conditions d'épargne préalables et un accroissement graduel du montant des prêts pour évaluer la solvabilité des clients.

Aujourd'hui, les prestataires de services de microfinance continuent de chercher à mieux comprendre les besoins financiers de leurs clients potentiels et de concevoir des produits répondant à ces besoins.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.