Mission accomplie

02/08/2016
Mission accomplie

Adji Otèth Ayassor

Adji Otèth Ayassor, le ministre d’Etat en charge de l’Economie et des Finances, aura passé près de 10 ans à ce poste. Son bilan est largement positif, n’en déplaise à ses détracteurs.

Il s’est imposé comme le champion de la rigueur budgétaire, a renoué avec les institutions internationales (FMI, Banque mondiale), a obtenu l’annulation de près de 80% de la dette extérieure et a été à l’origine de la création de l’Office togolais des recettes (OTR).

La fusion des douanes et des impôts a permis au Togo de générer en 2015 des recettes en forte augmentation.

Sa longévité à ce poste dans une phase délicate de relance de l’économie a montré toute sa pertinence.

La physionomie du Togo n’a plus rien à voir avec cette qu’elle était il y a 10 ans. La croissance frôle les 6%, les investissements étrangers se multiplient, le climat des affaires s’est amélioré et le secteur bancaire a été assaini. Il est aujourd’hui l’un des plus performants de la sous-région.

Adji Otèth Ayassor peut quitter le Casef (siège de son ministère) la tête haute avec la satisfaction du travail accompli.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.