Mobilisation record en faveur du développement

29/12/2012
Mobilisation record en faveur du développement

Les députés peuvent passer le Nouvel an en paix. Ils ont adopté samedi la loi de finances 2013 au terme d’intenses débats.

Côté chiffres, l’Etat escompte 779,8 milliards de Fcfa de recettes pour 786,4 milliards de dépenses avec un besoin de financement additionnel de 6,6 milliards.

Le budget 2013 connaît un accroissement de 200 milliards par rapport à 2012, fruit des réformes engagées par le Togo en termes de mobilisation des ressources. 49,1% seront alloués aux secteurs prioritaires : 152,9 milliards soit 19,4% pour les infrastructures routières ; 108,5 milliards, soit 13,8% pour l’éducation ; 52,2 milliards, soit 6,6% pour l’agriculture ; 46,2 milliards, soit 5,9% pour la santé ; 13,5 milliards, soit 1,7% pour l’eau et l’assainissement ; 13 milliards, soit 1,7% pour le développement à la base.

«Ce budget accorde une attention particulière à la réhabilitation et la construction des infrastructures routières, la restauration des capacités de l’Etat à fournir les services de base tels que l’éducation scolaire et universitaire, l’eau, la santé et à l’assainissement », a indiqué le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor. Il a en outre précisé que le gouvernement avait pris en compte le principe d’une revalorisation des salaires des fonctionnaires dès l’adoption du statut de la fonction publique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).