Naissance de l’OTR

10/12/2012
Naissance de l’OTR

Les députés ont adopté lundi la loi relative à la création création de l’Office Togolais des Recettes (OTR).

A l’instar d’autres pays africains (Maurice, Rwanda), le Togo va donc regrouper les régies financières de l’Etat, impôts et douane, en un Office commun.

L’intérêt de ce regroupement - une idée du président Faure Gnassingbé - est triple. D’abord rationaliser le système de collecte, ensuite générer davantage de recettes, enfin, permettre, à terme, une imposition du secteur informel grâce à une baisse générale des prélèvements.

« Nous avons constaté, que malgré les efforts déployés par les deux régies, il y encore beaucoup à faire en matière de mobilisation des recettes. Donc, la recherche de solutions nous a amené à nous inspirer de l’expérience à succès de certains pays comme l’île Maurice, le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda et le Ghana qui ont fusionné leurs régies. Cette fusion est née d’un concept anglo-saxon qui fonctionne très bien », explique Adji Otéth Ayassor (photo), le ministre de l’Economie et des Finances.

Lors de la même journée, l’Assemblé a voté la loi de finances rectificative. Dépenses et recettes représentent un montant de 601 350 217 000 de Fcfa, soit un gap nul.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les hommes qui savent aimer Valentine

Culture

La jeune chanteuse togolaise Valentine Alvares poursuit sa carrière à un rythme impressionnant. Elle vient de dévoiler son nouveau clip.

Tchanilé Banna radié à vie

Sport

L’ancien entraîneur des Eperviers, Tchanilé Banna, organisateur d’un match bidon au Bahreïn en septembre 2010, a été radié à vie par la FIFA.

Un univers musical sans frontières

Culture

Le franco-togolais Jer Ndoti donnera un concert vendredi à l'Institut Français du Togo. Un voyage dans l'univers du jazz et des musiques afri-cubaines.

Le Fonds PISCCA finance 9 projets

Coopération

Plusieurs initiatives locales contribuant à renforcer la société civile et à promouvoir les droits sociaux et économiques viennent de recevoir un coup de pouce.