'Nous avons de la peine à vous voir partir'

10/07/2015
'Nous avons de la peine à vous voir partir'

Hervé Assah

Hervé Assah, le représentant résident de la Banque mondiale est arrivé au terme de sa mission de 5 ans au Togo. Il rejoindra d’ici quelques jours le siège de l’institution à Washington.

Jeudi soir, lors d’une réception donnée en son honneur, Kossi Assimaïdou, le ministre en charge de la Planification et de la Prospective, a salué les qualités de M. Assah. ‘Le gouvernement et moi-même avons de la peine à vous voir partir. Nous retenons de vous un homme discret, disponible, dynamique et efficace’, a-t-il déclaré.

Son bilan à la tête du bureau de Lomé est effectivement positif. Le portefeuille de la Banque au Togo est aujourd’hui de 350 millions de dollars en direction des secteurs prioritaires comme l’éducation, la santé, l’environnement, le développement communautaire, l’agriculture, les infrastructures, l’énergie, la micro finance et la promotion du secteur privé,

‘Je pense aux acteurs privés qui se sont mobilisés pour soutenir la mise en œuvre, par le gouvernement des réformes du climat des affaires et qui s’y sont adaptés au point de réaliser les performances que nous connaissons. Le Togo a été le 3e pays le plus réformateur du monde en 2015’, a rappelé Hervé Assah.

Son dernier chantier avant de quitter le pays est l’institution d’un cadre légal et institutionnel en faveur du partenariat public privé (PPP), un dispositif susceptible de faire face à la baisse irréversible de l’aide publique au développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.