Nouveau cadre de partenariat avec le Togo

11/11/2015
Nouveau cadre de partenariat avec le Togo

Défis et opportunités pour promouvoir un développement inclusif

Le Groupe de la Banque mondiale a entamé le processus de préparation d’un nouveau Cadre de Partenariat avec le Togo avec le démarrage d’une série de consultations qui vont impliquer le gouvernement, les organisations de la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers, tant à Lomé qu’à l’intérieur du pays. 

L’objectif de ces rencontres est d’identifier les principaux défis et opportunités pour le Togo qui s’est fixée le double objectif d’éliminer l’extrême pauvreté et promouvoir une prospérité mieux partagée.

Le coup d’envoi de ces consultations publiques nationales a été donné mardi par Kossi Assimaïdou, le ministre de la Planification.

Les échanges ont porté sur les grandes lignes du nouveau Cadre de Partenariat qui sera basé sur un Diagnostic Systématique du Pays , un exercice préliminaire important, qui consiste en une analyse approfondie des principaux défis et opportunités pour promouvoir un développement inclusif et durable, en vue de  réduire la pauvreté.

Joelle Businger, la représentante de la Banque mondiale au Togo, en a donné les détails mercredi.

Le processus comprend deux grandes phases : le Diagnostic Systématique du Pays (ou Systematic Country Diagnostic – SCD ) qui a pour but d’identifier les principales contraintes et priorités de développement du pays ; et l’élaboration du Cadre de Partenariat Pays (ou Country Partnership Framework – CPF qui déterminera les domaines d’engagement spécifiques et prioritaires du Groupe de la Banque mondiale avec le Togo.

Pour Joelle Businger, ce nouveau modèle se justifie par le fait que l’objectif de développement économique et social reste très complexe dans son atteinte, et aussi par le fait qu’on n’a jamais achevé de développer un pays. 

‘Malgré les efforts déployés, il y a toujours des défis de développement à relever. De plus, la problématique de la pauvreté reste hélas une constante avec des contextes de fragilité sociopolitique et des incertitudes sur les économies’, a-t-elle ajouté.

Mme Businger a précisé que le nouveau programme de la BM en faveur du Togo pourrait être validé 2016 après l’adoption du nouveau cadre de partenariat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.