Nouveau prêt de l’Exim Bank au Togo

12/01/2012
Nouveau prêt de l’Exim Bank au Togo

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor,accompagné de son collègue de l’Agriculture Messan Ewovor et du chargé d’Affaires du Togo en Inde, Koffi Akakpo, a signé jeudi à New Delhi un accord de prêt avec l’Exim Bank of India.

Près de 14 millions de dollars qui serviront à améliorer la production de riz, de maïs et de sorgho. 

Fin novembre, l’Exim Bank avait déjà accordé une ligne de crédit de 15 millions de dollars pour financer un projet d’électrification rurale.

Les documents ont été paraphés en présence de T.C.A. Ranganathan, le patron de l’Exim Bank, un organisme public auquel est largement associé le secteur privé qui siège au conseil d’administration.

« Depuis l’atteinte par le Togo du point d’achèvement de l’initiative PPTE qui a permis une annulation d’une grande partie de la dette extérieure, nous  privilégions les financements concessionnels comme celui accordé aujourd’hui par l’Exim Bank », explique Adji Otéth Ayassor.

Vendredi, MM. Ayassor et Ewovor, recevront des hommes d’affaires particulièrement intéressés par trois secteurs : l’agriculture, l’énergie et les routes.

Grâce à l' accès aux lignes de crédit de l’Exim Bank of India dont bénéficie le Togo, les entrepreneurs indiens se bousculent pour proposer des projets.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Parcours de fond avant les JO de Pyeongchang

Sport

Spécialiste du ski de fond, Mathilde Amivi Petitjean participera aux jeux olympiques d’hiver de Pyeongchang en Corée sud sous les couleurs du Togo.

Sémassi talonné par trois autres équipes

Sport

A l’issue de la 11e journée du championnat de D1 jouée ce week-end, Sémassi conserve la tête du classement avec 23 points.

Aide du PNUD aux initiatives locales

Développement

100 millions de Fcfa ont été accordés ce vendredi par le PNUD à 6 associations actives dans le développement rural.

Lait infantile contaminé : prudence

Santé

L’affaire fait scandale en France, mais elle a aussi des répercussions au Togo.