Nouveau prêt en faveur de POMAR

08/03/2012
Nouveau prêt en faveur de POMAR

100 millions d’euros. C’est ce que la société Pomar compte investir au Togo dans les 10 prochaines années dans son unité d’extraction et de transformation de marbre et de pierres ornementales. 

Les infrastructures sont en cours de construction grâce, notamment, à un prêt de 5 milliards de Fcfa octroyé en avril 2011 par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Mercredi, la société a reçu un nouveau coup de pouce de 5 milliards, cette fois de la BIDC, la banque d’investissements de la Cédéao.

" La mise en oeuvre de ce projet d'envergure va contribuer de façon significative, à créer des emplois et relever, par la même occasion, la qualité de vie des populations togolaises" indique un communiqué de la BIDC.

Effectivement, le projet devrait permettre la création de 1000 emplois et 3.500 d’ici 2013.

Premiers marchés d’exportation prévus, la Chine et l’Espagne.

La première carrière qui sera mise en exploitation se trouve dans les environs de Pagala, village dans la préfecture de Blitta, et POMAR prévoit d’en ouvrir 2 autres avant la fin de l’année ; l’usine de transformation sera elle située dans les environs de Lomé.
 

L’investissement total de la première phase est estimé à 20 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.