Nouveau prêt en faveur de POMAR

08/03/2012
Nouveau prêt en faveur de POMAR

100 millions d’euros. C’est ce que la société Pomar compte investir au Togo dans les 10 prochaines années dans son unité d’extraction et de transformation de marbre et de pierres ornementales. 

Les infrastructures sont en cours de construction grâce, notamment, à un prêt de 5 milliards de Fcfa octroyé en avril 2011 par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD). Mercredi, la société a reçu un nouveau coup de pouce de 5 milliards, cette fois de la BIDC, la banque d’investissements de la Cédéao.

" La mise en oeuvre de ce projet d'envergure va contribuer de façon significative, à créer des emplois et relever, par la même occasion, la qualité de vie des populations togolaises" indique un communiqué de la BIDC.

Effectivement, le projet devrait permettre la création de 1000 emplois et 3.500 d’ici 2013.

Premiers marchés d’exportation prévus, la Chine et l’Espagne.

La première carrière qui sera mise en exploitation se trouve dans les environs de Pagala, village dans la préfecture de Blitta, et POMAR prévoit d’en ouvrir 2 autres avant la fin de l’année ; l’usine de transformation sera elle située dans les environs de Lomé.
 

L’investissement total de la première phase est estimé à 20 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.