Nouvelle intervention de la BAD

18/04/2013
Nouvelle intervention de la BAD

La Banque africaine de développement vient d’accorder une aide de 475 millions de Fcfa destinée à renforcer les capacités de l’administration togolaise. Sept ministères sont concernés. L’appui financier permettra, notamment, de réaliser l’audit institutionnel du ministère de l’Energie et des Mines, de renforcer les capacités de l’Agence nationale d’appui au développement à la base, de lutter contre la pauvreté dans les zones urbaines défavorisées de Lomé à travers des programmes de développement communautaire.

Ces actions s’inscrivent dans les priorités d’intervention définies dans le Document de stratégie pays de la BAD pour le Togo (DSP 2011-2015).

L’objectif de la Banque est d’aider l’économie togolaise à exploiter ses points forts tout en contribuant à atténuer l’effet des contraintes. Il repose sur deux piliers, le développement des infrastructures économiques capables de  connecter efficacement les zones économiques à l’intérieur du Togo, et l’économie togolaise à l’espace économique régional et  la promotion de la bonne gouvernance. Le résultat final recherché étant une croissance économique plus forte et créatrice d’emplois

Informations complémentaires

DSP TOGO.pdf 2,00 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).

Lutter efficacement contre le cancer

Santé

Le Togo ambitionne de se doter d’un institut de cancérologie. Pour y parvenir, il a besoin d’argent et de compétences.