Nouvelle intervention de la BAD

18/04/2013
Nouvelle intervention de la BAD

La Banque africaine de développement vient d’accorder une aide de 475 millions de Fcfa destinée à renforcer les capacités de l’administration togolaise. Sept ministères sont concernés. L’appui financier permettra, notamment, de réaliser l’audit institutionnel du ministère de l’Energie et des Mines, de renforcer les capacités de l’Agence nationale d’appui au développement à la base, de lutter contre la pauvreté dans les zones urbaines défavorisées de Lomé à travers des programmes de développement communautaire.

Ces actions s’inscrivent dans les priorités d’intervention définies dans le Document de stratégie pays de la BAD pour le Togo (DSP 2011-2015).

L’objectif de la Banque est d’aider l’économie togolaise à exploiter ses points forts tout en contribuant à atténuer l’effet des contraintes. Il repose sur deux piliers, le développement des infrastructures économiques capables de  connecter efficacement les zones économiques à l’intérieur du Togo, et l’économie togolaise à l’espace économique régional et  la promotion de la bonne gouvernance. Le résultat final recherché étant une croissance économique plus forte et créatrice d’emplois

Informations complémentaires

DSP TOGO.pdf 2,00 MB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.