OEA : coopération entre les douanes africaines et la Belgique

30/05/2012
OEA : coopération entre les douanes africaines et la Belgique

Le partenariat initié en 2011 entre les douanes du Togo et de Belgique connaît un nouveau développement avec la tenue du à Lomé pour deux jours d’une réunion consacrée au statut des opérateurs économiques agréés (OEA).

Les autorités douanières togolaises veulent s’inspirer de l'expérience des douanes et assises belges en la matière.

Noel Colpin (au centre sur la photo), le patron de la douane belge, a fait spécialement le déplacement en compagnie de l’ambassadeur du Togo à Bruxelles, Félix Kodjo Sagbo.

Fin décembre, une délégation togolaise s’était rendue en Belgique pour une première rencontre de travail. A sa tête, les président de la Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT), de l’Association des sociétés de Zones Franches et du vice-président du Patronat. 

L’OEA, dont il est question à travers ce partenariat, est un statut accordé par le directeur général des douanes à tout opérateur économique qui remplit des critères communs relatifs aux systèmes de contrôle, de solvabilité et d’antécédents douaniers satisfaisants et qui, en outre, satisfait aux critères appropriés de sécurité et de sûreté.

Selon la norme officielle, il s’agit d’une société crédible, digne de confiance, pouvant à ce titre bénéficier de certains avantages liés aux facilitations dans les procédures et contrôles douaniers.

Les directeurs des douanes des pays de la région participent à cette réunion (Bénin, Niger, Burkina, Côte d’Ivoire, Ghana, Nigeria, Sénégal et, bien sûr, Togo).

"Ce forum est l’expression renouvelée de l'engagement de l'administration des douanes sur la voie de la mise en oeuvre des instruments de l'Organisation mondiale des douanes », a indiqué le directeur général des douanes togolaises, Adédzé Kodjo.

Les représentants du secteur privés prennent part à ces travaux qui les concernent directement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.