Ouverture des réunions de printemps de la BM et du FMI

17/04/2017
Ouverture des réunions de printemps de la BM et du FMI

Abebe Selassie, directeur général adjoint du FMI et chef du Département Afrique

Les réunions de printemps du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale s’ouvrent ce lundi à Washington.

Elles rassemblent les grands argentiers de la planète et les responsables des politiques de développement. 

Les réunions du Comité du développement, forum conjoint de la Banque et du FMI, et du Comité monétaire et financier international du FMI, sont les temps forts de ce rassemblement et permettent de faire le point sur les activités des deux institutions. 

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, et son collègue de la Planification, Kossi Assimaïdou, débuteront mardi une semaine de rencontres particulièrement chargée avec les responsables des deux institutions.

Leur séjour se déroule au moment ou la Banque mondiale a annoncé un appui de 65 millions de dollars sous forme de dons et de prêts. Concernant le FMI, le Togo a signé en début d’année un accord sur la facilité élargie de crédit (FEC). A la clé, un prêt concessionnel de 238 millions de dollars.

Enfin, on évoque un possible appui budgétaire de la Banque mondiale qui devrait être soumis pour approbation au conseil d’administration prochainement.

Le séjour de la délégation togolaise sera dense en discussions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.