Palabres au sujet de la taxe d’habitation

26/01/2016
Palabres au sujet de la taxe d’habitation

Une taxe destinée à améliorer la vie quotidienne des togolais

L’instauration d’une taxe d’habitation fait régir la classe politique. Pour Eric Dupuy (ANC, opposition), ‘cet impôt est nécessaire et tout contribuable doit s’en acquitter si on veut aller vers la décentralisation et les élections locales’. Mais il conteste son calcul et recommande une certaine équité sociale.  

‘C’est une taxe qui relève des collectivités. Pourquoi l’OTR (Office togolais des recettes, ndlr) s’empresse-t-elle de la mettre en œuvre alors qu’elle ne maîtrise pas l’assiette fiscale’, estime de son côté Tchaboré Gogué, de l’ADDI (opposition). Mais ce dernier n’est pas hostile à son introduction.

La taxe d’habitation existe sur le papier depuis plusieurs années, mais personne ne l’a jamais payé car les impôts ne l’ont jamais réclamé.

Cette contribution (de 2.000 à 100.000 Ffcfa par an selon la surface occupée) permet le financement des services publics rendus aux habitants et de proposer des équipements collectifs. Son application ne pose aucun problème et l’introduction d’une politique de décentralisation ou d’élections locales ne peut constituer un préalable.

Dès lors que les communes bénéficieront d’une certaine autonomie financière, cette taxe pourra être reversés aux municipalités. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.