Palabres au sujet de la taxe d’habitation

26/01/2016
Palabres au sujet de la taxe d’habitation

Une taxe destinée à améliorer la vie quotidienne des togolais

L’instauration d’une taxe d’habitation fait régir la classe politique. Pour Eric Dupuy (ANC, opposition), ‘cet impôt est nécessaire et tout contribuable doit s’en acquitter si on veut aller vers la décentralisation et les élections locales’. Mais il conteste son calcul et recommande une certaine équité sociale.  

‘C’est une taxe qui relève des collectivités. Pourquoi l’OTR (Office togolais des recettes, ndlr) s’empresse-t-elle de la mettre en œuvre alors qu’elle ne maîtrise pas l’assiette fiscale’, estime de son côté Tchaboré Gogué, de l’ADDI (opposition). Mais ce dernier n’est pas hostile à son introduction.

La taxe d’habitation existe sur le papier depuis plusieurs années, mais personne ne l’a jamais payé car les impôts ne l’ont jamais réclamé.

Cette contribution (de 2.000 à 100.000 Ffcfa par an selon la surface occupée) permet le financement des services publics rendus aux habitants et de proposer des équipements collectifs. Son application ne pose aucun problème et l’introduction d’une politique de décentralisation ou d’élections locales ne peut constituer un préalable.

Dès lors que les communes bénéficieront d’une certaine autonomie financière, cette taxe pourra être reversés aux municipalités. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Cina Lawson s'intéresse à la green tech

Environnement

Cina Lawson a assisté lundi à Paris au  ‘Tech for Planet’ organisé en marge du One Planet Summit.

Fermeture pour travaux

Sport

Offert par la Chine il y a 17 ans, le stade de Kégué à Lomé – le plus grand du Togo – sera entièrement réhabilité par le même pays. 

Vous écoutez Radio Cédéao

Cédéao

L'organisation régionale va se doter d'un station de radio diffusant sur toute l'Afrique de l'Ouest.

Le nouveau code pénal fait bonne impression

Justice

Le Garde des Sceaux, Pius Agbétomey, a réceptionné mardi 2000 exemplaires du nouveau code pénal, don de l'UE.