Partage d’expériences

13/08/2012
Partage d’expériences

Une délégation composée du ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, de la directrice générale des Impôts, Ingrid Awadé, du directeur général des Douanes, Adédzé Kodjo, et de 3 députés achève lundi une visite de travail d’une semaine à l’Ile Maurice et au Rwanda.

Le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, souhaite que le Togo s’inspire du modèle de ces deux pays dont les performances économiques sont enviables.

A Port Louis, d’abord, Adji Otéth Ayassor s’est entretenu avec le vice-Premier ministre et ministre des Finances et du Développement économique, Charles Gaëtan Xavier Luc Duval. Au menu des discussions, une présentation du Mauritius Revenue Authority (MRA), l’organisme de collecte qui regroupe douanes et impôts.

Il a également été question de coopération bilatérale, de promotion de l’investissement, de convention fiscale relative à la double imposition, d’échange d’expérience concernant les zones franches des deux pays et de la mise en valeur du tourisme togolais.

Les réformes fiscales menées ces dernières années par ce pays de l’Océan indien l’ont classé N°1 dans le rapport Doing Business qui répertorie les pays les plus accueillants en matière d’investissement et de climat des affaires.

M. Ayassor a également eu un entretien avec le ministre des Affaires étrangères et du Commerce international, Arvin Boolell, sur les questions de coopération bilatérale.

La délégation togolaise a ensuite mis le cap sur Kigali, au Rwanda, pour des discussions avec les responsables du ministère des Finances et de l’Office rwandais des recettes, dont le modèle est similaire à celui de Maurice. 

Les officiels togolais se sont rendus dans le Kivu pour voir comment fonctionne le poste de douane juxtaposé entre le Rwanda et la RDC.

Le Rwanda a l’image d’un pays bien géré, performant et attractif pour les investisseurs. 

En photo : Port Louis, capitale de l'île Maurice

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.