Performance historique de la BRVM

04/01/2016
Performance historique de la BRVM

Hausse de 18,67 % de la capitalisation boursière

La Bourse Régionale des valeurs mobilières de l’UEMOA (BRVM) basée à Abidjan, en Côte d’Ivoire, a réalisé une performance historique en se hissant au premier rang des bourses africaines en termes de progression de son indice de toutes les valeurs cotées (BRVM Composite) pour l’année 2015 et en affichant une plus forte progression que la plupart des bourses mondiales.

Cette performance (17,77 %) est réalisée dans un contexte où la grande majorité des bourses africaines termine l’année 2015 dans le rouge et les principales bourses mondiales ont subi les effets de la stagnation de l’activité économique, de la baisse du prix du pétrole et des contre-performances des pays émergents.

Ce positionnement de la BRVM est lié à la consolidation de la croissance au sein de l’UEMOA et particulièrement en Côte d’Ivoire. Il est également le fruit de la stratégie de promotion régionale et internationale déployée depuis plus de trois ans par ses dirigeants. Il traduit enfin les atouts de l’intégration, de la stabilité monétaire et confirme les bénéfices de l’innovation.

La BRVM est chargée de l’organisation du marché boursier et de la diffusion des informations boursières au sein de l’UEMOA. 

Elle regroupe le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Côte d’Ivoire où est établi son Siège. Elle est l’unique bourse au monde commune à plusieurs pays.

La BRVM a terminé l’année 2015 avec une capitalisation du marché des actions de 7.499.667.683.220 FCFA, soit une progression de 18,67 % en un an.

La Bourse d’Abidjan est dirigée par le Togolais Edoh Kossi Amenounve.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.