Prêt concessionnel de 10 millions de dollars

04/04/2012
Prêt concessionnel de 10 millions de dollars

Le Togo et la Banque arabe pour le ‎développement économique en Afrique (BADEA) ont signé dimanche à ‎Khartoum, lors de la réunion de l’assemblée ‎annuelle de la Banque islamique de développement (BID), un accord en ‎vertu duquel la BADEA octroie au Togo un prêt de 10 millions de ‎dollars, pour contribuer au financement du projet de réhabilitation ‎de la route "Kpalimé - Atakpamé" ; lot : "Adagali - Atakpamé".‎ 

Le prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y ‎compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel ‎de 1%.‎ 

L'accord de prêt a été signé, pour la BADEA par Abdelaziz ‎Khelef, directeur général et pour le République Togolaise par ‎Adji Otéth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances.‎ 

Le projet s’inscrit dans le cadre des priorités du secteur des transports ‎au Togo. Le projet vise à contribuer au développement ‎économique et social en améliorant le réseau routier ‎national. 

Le projet permettra la liaison entre le Togo et ‎le Ghana et de désenclaver la ‎région, de faciliter le déplacement de la population et des ‎marchandises, de développer les activités économiques au niveau ‎de la région des Plateaux connue pour son étendue et sa densité ‎de population élevées ainsi que sa production du café, de caco et ‎de coton.‎ 

Le volume des engagements de la BADEA en faveur du Togo, y ‎compris le montant du nouveau prêt, s’élève à 55,305 millions de ‎dollars et concerne 9 projets et 10 opérations ‎d’assistance technique.‎

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.