Problème de signature

08/01/2011
Problème de signature

La crise politique en Côte d'Ivoire a été de nouveau, vendredi, au centre d'une réunion des ministres des Finances de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) organisée dans la capitale malienne, en présence de deux ministres envoyés par Alassane Ouattara.
Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor (photo), participait aux travaux.
A Bissau, le 23 décembre, les ministres des Finances de l'Uémoa avaient demandé à la Banque centrale des Etats d'Afrique de l'Ouest (BCEAO) d'autoriser uniquement les représentants du président ivoirien "légitimement élu", Alassane Ouattara, à gérer les comptes du pays. Aucun représentant de la Côte d'Ivoire n'avait alors été admis à participer.
Aucun communiqué officiel relatif à la question ivoirienne n’a été publié à l’issue de la réunion à laquelle prenait part le
gouverneur de la BCEAO, l'Ivoirien Philippe-Henri Dacoury-Tabley.
L'Uémoa regroupe sept pays francophones d'Afrique de l'Ouest (Bénin, Burkina Faso, Mali, Niger, Togo, Sénégal et Côte d'Ivoire) ainsi que la Guinée-Bissau, pays lusophone. Tous ont le franc CFA comme monnaie commune et la BCEAO comme institut d'émission.
A l'ouverture de la réunion, le ministre des finances bissau-guinéen Jose Mario Vaz, a globalement évoqué "une reprise modérée de l'activité économique" au troisième trimestre 2010. "Dans ce contexte, l'Uémoa devrait enregistrer en 2011 un taux de croissance de 4,5%, contre 3,9 % en 2010 et 3% en 2009", a-t-il dit.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.