Projection à 6% pour 2016

24/12/2015
Projection à 6% pour 2016

Josée Ahéba Johnson

La 4e réunion du Conseil national du crédit (CNC) s’est déroulée jeudi à Lomé sous la présidence de la directrice de l’Economie, Josée Ahéba Johnson.

Les travaux ont porté sur l’examen de l’évolution de la situation économique, celle du système bancaire et financier ainsi que des institutions de micro finance.

Le Conseil a noté avec satisfaction la vigueur de l’économie nationale avec un taux de croissance estimé à 5,5% en 2015 et projeté à 6% en 2016 dans un contexte de faible progression du niveau général des prix et d’amélioration des indicateurs budgétaires.

Le CNC a souhaité que ces performances soient consolidées et renforcées, avec en particulier l’accélération de la mise en œuvre des réformes structurelles.

Au titre du système bancaire et financier, le Conseil a relevé que l’activité d’intermédiation des banques demeurait très dynamique avec un nombre d’établissement de crédit qui ne cesse de s’accroitre.

Sur un an les dépôts collectés par les banques ont progressé de 8% et les crédits de 17%, ce qui induit un taux d’intermédiation de 89%.

Au regard de ces évolutions, le taux de financement de l’économie a progressé de 3 points pour se situer aujourd’hui à 37%.

L’ensemble du secteur bancaire demeure rentable.

Le Conseil a cependant noté qu’en dépit de ces bonnes performances, les besoins en financement des entreprises n’était pas satisfait. Il a invité les banques à faire plus et mieux en faveur des PMI/PME.

Concernant les Systèmes financiers décentralisés, le Conseil a relevé que les dépôts ont progressé de 4% pour s’établir à 146 milliards, soit 12% des dépôts bancaires. Les crédits ont augmenté de 6% en un an pour ressortir à 116 milliards fin septembre 2015, soit 11% des concours bancaires.

Le CNC s’est déclaré préoccupé que le secteur de la micro finance qui continue d’enregistrer des difficultés liées à la dégradation continue du portefeuille de crédit.

A ce titre, il a demandé à la Banque centrale, à la structure ministérielle de suivi des institutions de micro finance et à l’Association professionnelle des institutions de micro finance du Togo, d’œuvrer davantage pour l’assainissement du secteur.

Enfin, le Conseil a félicité le gouvernement pour ses efforts visant à promouvoir la finance inclusive. Il a souligné le succès du Fonds National de la Finance Inclusive (FNFI) qui bénéficie à 700.000 personnes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.