Qatar : ce n’est qu’un début

06/09/2014
Qatar : ce n’est qu’un début

Doha a les moyens de ses ambitions

Où s’arrêtera le Qatar ? Non content d’investir massivement dans l’immobilier, l’hôtellerie, le commerce, la télévision et le football en Europe et aux Etats-Unis, voilà que le riche émirat jette son dévolu sur l’Afrique.

La Qatar National Bank (QNB) vient d’acquérir pour 220 millions de dollars – un montant qui reste modeste pour Doha – 12,5% des actions de la banque panafricaine Ecobank dont le siège est au Togo. Et c’est sans doute un début, QNB devrait renforcer progressivement sa participation.

L’argent n’est pas un problème. Ecobank pourra solliciter des appuis auprès de son nouvel actionnaire pour renforcer son réseau (présence dans 36 pays africains) et lancer de nouveaux produits.

Cette alliance permettra également au groupe africain de pénétrer plus facilement le marché prometteur des pays du Golfe.

Doha s’intéresse également au transport aérien et aux télécommunications sur le continent. L’Emirat serait preneur d’une compagnie aérienne de taille moyenne et d’un ou plusieurs réseaux de téléphonie, via Q-Tel (Qatar Telecom).

Riche comme Crésus, l’émirat ne fait que débuter ses acquisitions en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.