Qatar : ce n’est qu’un début

06/09/2014
Qatar : ce n’est qu’un début

Doha a les moyens de ses ambitions

Où s’arrêtera le Qatar ? Non content d’investir massivement dans l’immobilier, l’hôtellerie, le commerce, la télévision et le football en Europe et aux Etats-Unis, voilà que le riche émirat jette son dévolu sur l’Afrique.

La Qatar National Bank (QNB) vient d’acquérir pour 220 millions de dollars – un montant qui reste modeste pour Doha – 12,5% des actions de la banque panafricaine Ecobank dont le siège est au Togo. Et c’est sans doute un début, QNB devrait renforcer progressivement sa participation.

L’argent n’est pas un problème. Ecobank pourra solliciter des appuis auprès de son nouvel actionnaire pour renforcer son réseau (présence dans 36 pays africains) et lancer de nouveaux produits.

Cette alliance permettra également au groupe africain de pénétrer plus facilement le marché prometteur des pays du Golfe.

Doha s’intéresse également au transport aérien et aux télécommunications sur le continent. L’Emirat serait preneur d’une compagnie aérienne de taille moyenne et d’un ou plusieurs réseaux de téléphonie, via Q-Tel (Qatar Telecom).

Riche comme Crésus, l’émirat ne fait que débuter ses acquisitions en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés.