Qatar : ce n’est qu’un début

06/09/2014
Qatar : ce n’est qu’un début

Doha a les moyens de ses ambitions

Où s’arrêtera le Qatar ? Non content d’investir massivement dans l’immobilier, l’hôtellerie, le commerce, la télévision et le football en Europe et aux Etats-Unis, voilà que le riche émirat jette son dévolu sur l’Afrique.

La Qatar National Bank (QNB) vient d’acquérir pour 220 millions de dollars – un montant qui reste modeste pour Doha – 12,5% des actions de la banque panafricaine Ecobank dont le siège est au Togo. Et c’est sans doute un début, QNB devrait renforcer progressivement sa participation.

L’argent n’est pas un problème. Ecobank pourra solliciter des appuis auprès de son nouvel actionnaire pour renforcer son réseau (présence dans 36 pays africains) et lancer de nouveaux produits.

Cette alliance permettra également au groupe africain de pénétrer plus facilement le marché prometteur des pays du Golfe.

Doha s’intéresse également au transport aérien et aux télécommunications sur le continent. L’Emirat serait preneur d’une compagnie aérienne de taille moyenne et d’un ou plusieurs réseaux de téléphonie, via Q-Tel (Qatar Telecom).

Riche comme Crésus, l’émirat ne fait que débuter ses acquisitions en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.