Qatar : ce n’est qu’un début

06/09/2014
Qatar : ce n’est qu’un début

Doha a les moyens de ses ambitions

Où s’arrêtera le Qatar ? Non content d’investir massivement dans l’immobilier, l’hôtellerie, le commerce, la télévision et le football en Europe et aux Etats-Unis, voilà que le riche émirat jette son dévolu sur l’Afrique.

La Qatar National Bank (QNB) vient d’acquérir pour 220 millions de dollars – un montant qui reste modeste pour Doha – 12,5% des actions de la banque panafricaine Ecobank dont le siège est au Togo. Et c’est sans doute un début, QNB devrait renforcer progressivement sa participation.

L’argent n’est pas un problème. Ecobank pourra solliciter des appuis auprès de son nouvel actionnaire pour renforcer son réseau (présence dans 36 pays africains) et lancer de nouveaux produits.

Cette alliance permettra également au groupe africain de pénétrer plus facilement le marché prometteur des pays du Golfe.

Doha s’intéresse également au transport aérien et aux télécommunications sur le continent. L’Emirat serait preneur d’une compagnie aérienne de taille moyenne et d’un ou plusieurs réseaux de téléphonie, via Q-Tel (Qatar Telecom).

Riche comme Crésus, l’émirat ne fait que débuter ses acquisitions en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.