Quatre décennies au service du développement

17/11/2014
Quatre décennies au service du développement

Christian Adovelande

Créée en 1973, la BOAD (Banque ouest-africaine de développement), dont le siège est à Lomé, est l'institution commune de financement des huit Etats de l’UEMOA. Elle a pour mission de promouvoir le développement équilibré de ses membres et de favoriser l'intégration économique en Afrique de l’Ouest, en finançant des projets publics et privés dans divers secteurs: développement rural,  infrastructures, industrie, télécommunications, énergie, transports, hôtellerie, etc…

La Banque a comme actionnaires les 8 pays de ainsi que la France, l’Allemagne, la BEI, la BAD, la Belgique, l’Exim bank of India, le Maroc et la Chine.

En 41 ans d’activité, la Banque a accordé au Togo près de 458 milliards de Fcfa pour le financement de 91 projets publics et privés.

Le volume global des interventions dans les pays membres s’élève à 3110 milliards pour plus de 700 projets.

‘L’institution s’est attelée à remplir les missions que ses pères fondateurs lui ont fixées. Son empreinte est visible dans les 8 Etats membres et dans les domaines aussi divers que le développement agricole et rural, les télécommunications, les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires, l’électricité et l’industrie’, a indiqué lundi Christian Adovelande, le président de la BOAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.