Quatre décennies au service du développement

17/11/2014
Quatre décennies au service du développement

Christian Adovelande

Créée en 1973, la BOAD (Banque ouest-africaine de développement), dont le siège est à Lomé, est l'institution commune de financement des huit Etats de l’UEMOA. Elle a pour mission de promouvoir le développement équilibré de ses membres et de favoriser l'intégration économique en Afrique de l’Ouest, en finançant des projets publics et privés dans divers secteurs: développement rural,  infrastructures, industrie, télécommunications, énergie, transports, hôtellerie, etc…

La Banque a comme actionnaires les 8 pays de ainsi que la France, l’Allemagne, la BEI, la BAD, la Belgique, l’Exim bank of India, le Maroc et la Chine.

En 41 ans d’activité, la Banque a accordé au Togo près de 458 milliards de Fcfa pour le financement de 91 projets publics et privés.

Le volume global des interventions dans les pays membres s’élève à 3110 milliards pour plus de 700 projets.

‘L’institution s’est attelée à remplir les missions que ses pères fondateurs lui ont fixées. Son empreinte est visible dans les 8 Etats membres et dans les domaines aussi divers que le développement agricole et rural, les télécommunications, les infrastructures routières, portuaires et aéroportuaires, l’électricité et l’industrie’, a indiqué lundi Christian Adovelande, le président de la BOAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.