Redémarre : fin de la polémique

09/11/2010
Redémarre : fin de la polémique

A la suite de la lettre adressée par le ministre de l’Economie et des Finances à certaines banques togolaises pour leur demander une mainlevée sur les fonds appartenant au groupement d’intérêt économique Redémare, une polémique s’est développée dans la presse.
Le ministre de l’administration territoriale, Pascal Bodjona (photo), a souhaité y mettre un terme en apportant des précisions au micro de Kanal FM.
« La demande de mainlevée ne signifie pas que les fonds de Redémare devront être virés sur le compte de quelqu’un. Pour respecter le parallélisme des formes et en vue de permettre à la commission qui a travaillé sur l’affaire Redémare de procéder au remboursement des adhérents dans les conditions fixées par cette commission, il était tout à fait normal que le ministre des Finances adresse un courrier pour demander la mainlevée sur les comptes de manière à ce que les fonds soient disponibles et exigibles à tout moment. Cette mesure va être nécessairement confortée par une ordonnance du juge comme cela a été le cas au moment de la demande du gel des avoirs», a indiqué M. Bodjona.
Cette structure de placement a été fermé et son directeur général incarcéré à la suite de suspicions d’escroquerie. Redémarre proposait à ses clients - estimés à plus de 50.000 - des rendements de plus de 200%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.