Réformes : où en est-on ?

25/03/2013
Réformes : où en est-on ?

Le secrétariat permanent du comité de suivi des réformes et des programmes financiers a lancé lundi 3 jours de discussions destinées à examiner l’état d’avancement des réformes au 2e semestre 2012. Le point complet sera fait sur les performances de chaque ministère et les insuffisances relevées.

Les experts s’intéresseront en particulier à l’assainissement des finances publiques, l’un des grands chantiers du gouvernement. Autres dossiers abordés, le foncier, la restructuration des entreprises publiques, le secteur financier, la promotion du secteur privé, la décentralisation, le renforcement des capacités institutionnelles et la validation de la matrice unifiée des réformes pour la période 2013-2015.

Mongo Aharh-Kpessou, le Commissaire aux réformes souligne que le Togo a fait d’importants efforts en matière de mobilisation des recettes et d’une meilleure gestion des ressources publiques. Il a indiqué que le Togo était passé de la 143e place à la 125e dans le classement sur l’indice de perception de la corruption, publié par Transparency International.

Mais pour M. Aharh-Kpessou, des efforts restent à accomplir. Il évoque, notamment, la faiblesse du taux  croissance (5%) qui, selon les prévisions des autorités, devrait passer à deux chiffres d’ici quelques années. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.