Répondre à la demande sociale

09/11/2017
Répondre à la demande sociale

Taux de croissance de 5,3% l'année prochaine

Assainissement des finances publiques, accélération de la croissance et prise en charge de la demande sociale, telles sont les principales caractéristiques du prochain budget dont le projet sera soumis aux députés dans les jours à venir.

Son élaboration tient compte de l’environnement économique international et de l’évolution récente de l’économie togolaise. 

L’année 2017 marque la fin de la mise en œuvre de la Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi (SCAPE). Le gouvernement a entrepris l’élaboration d’une nouvelle stratégie nationale pour la période 2018-2022, baptisé Plan National de Développement (PND). 

Les autorités accordent toujours une place importante au programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), au programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV) et aux agropoles dans la politique de développement.

Le cadrage macroéconomique s’appuie sur un taux de croissance du PIB réel de à 5,3% en 2018, contre 5% cette année. 

Les réformes fiscales seront poursuivies, notamment l’élargissement de la base de l’imposition visant à réduire la pression fiscale sur les entreprises.

En matière de dépenses, afin de prévenir tout dérapage de nature à fragiliser les équilibres macroéconomiques, une gestion prudente et efficiente des dépenses sera assurée. 

Le budget 2018 s’équilibre en ressources et en dépenses à 1.318,5 milliards de Fcfa contre 1.218,9 milliards pour le budget 2017, soit une progression de 8,2%. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.